Performance artistique dans la mine d'argent à l'Argentière la Bessée

Tourisme en Ecrins



  • Classé dans Culture

Rencontre au sommet cet automne, entre DJOB jeune artiste haut-alpin et l'univers industriel de la mine d’argent à l'Argentière la Bessée.

S’intéressant au travail du graffeur DJOB, l’association Ethno Logique a proposé à cet artiste de filmer tout le processus de création d’un de ses projet, en l’invitant, en partenariat avec la municipalité de l’Argentière-La Bessée, à réaliser un travail personnel dans la Mine d’argent du Fournel. Ainsi DJOB, vient animer, tout le mois de novembre, les galeries de la Mine d'argent. Un joli défi technique et culturel qui chamboule les codes et les habitudes. Ce projet est porté par le Service Cuturel de la mairie en collaboration avec l’association Ethno Logique  qui participe à la préservation et à la valorisation du patrimoine culturel.

L’artiste

Les travaux de l’artiste de DJOB se caractérisent par la création de pochoirs originaux et la réalisation de fresques picturales rendues possibles grâce à l’utilisation de médiums comme le pinceau, le feutre à encre, la bombe aérosol ainsi que le pulvérisateur.
Mêlant peinture contemporaine et littérature surnaturelle, DJOB transpose, le temps d’un projet, son expérience de la culture urbaine dans le monde souterrain et industriel. Toute sa phase de création sera filmée. La collecte de données vidéos étant l’un des objectif de l’association, afin de constituer un fonds témoignant des pratiques culturelles dans notre société.

Le projet : La Mine du Cthulhu

À travers ce projet, l’artiste DJOB a pour objectif de proposer une interprétation du monde souterrain en contexte minier. S’inspirant de la littérature fantastique, DJOB exploite l’univers d’auteurs comme H.P. Lovecraft.
Il a choisi d’utiliser différentes techniques issues du street art, pour produire des peintures abstraites basées sur des schémas de textures et de matières présents dans la mine.
DJOB va donc proposer une nouvelle iconographie du souterrain, en réalisant des triptyques in situ dans les galeries de la mine du Fournel. Les oeuvres resteront visibles jusqu'au 25 novembre, permettant au grand public de découvrir le travail de l’artiste dans son environnement de création.

Les oeuvres

L’artiste intervient sur des supports en bois. Seront réalisés 4 triptyques de 2 m x 1.20 m ainsi qu’un petit format de 1m x 1m. Les lieux de création ont été déterminés de manière à rendre accessible au regard du visiteur le travail, en cours ou achevé, de l’artiste.

Les visites

Jusqu'au 25 novembre 

Des visites seront organisées pour le grand public sur réservation et des visites spécifiques seront organisées pour les scolaires sur réservation.

Informations et réservations

La Mine d'argent- minesdargent@ville-argentiere.fr - tél 04 92 23 02 94

l'Association Ethno Logique