La Luba tout un art mais pas seulement !

Tourisme en Ecrins



  • Classé dans Culture

La Luba est une compagnie et surtout un collectif issu d’une rencontre de comédien(ne)s, d’universitaires et scientifiques, de formateurs, de travailleurs sociaux et de chargée de communication en entreprise. C'est une association aux multiples facettes qui crée, anime diffuse, réalise, produit, sensibilise et forme aux spectacles vivants et oeuvres artistiques. Ce joyeux mélange de profils jeunes, moins jeunes, hommes, femmes, passionnés, chercheurs, experts, curieux, à l'écoute, créatifs et attentifs à notre société, notre environnement et surtout comédiens.. i nscrit ses objectifs dans le cadre d’un développement social, culturel, politique et économique. L’association développe l’éducation populaire à travers la formation, l’accompagnement socio-éducatif et le spectacle.

Programmation de l'association 

L'importance d'être constant en Décembre
Comédie d'Oscar Wilde, revisitée par les comédiens de La Luba qui questionnent avec humour la représentation sociale du mariage...

Quelle aille au diable Meryl Streep en février 2016
Spectacle en création,  "Elle est aussi moderne et cultivée qu'il est attaché à ses traditions..".  D'après le roman de Rachid El-Daïf.

Mise en scène : Pauline Bouchez
Avec Morgane Chavot et Jacques Patron 

JarZaât en Septembre 2016

En cours de création. "Tadeusz raconte un voyage extraordinaire. Construit comme un conte onirique, JarZaât dévoile progressivement la pudeur d'un homme épuisé, qui s'invente un rêve à vivre..".  Entre humour et fantastique.  Création originale de la compagnie.

La Luba sera présente dans les Hautes -Alpes pour deux dates les 11 et 12 décembre pour la pièce " l'importance d'être constant".

Une comédie frivole pour gens sérieux!
Inspiré de L'importance d'être Constant de Oscar Wilde.

«Se marier sans disposer d’un Bunburry pour alléger la pression de la vie conjugale, c’est se vouer à une existence insipide» Jack Worthing et Algernon Moncrieff, deux jeunes dandies londoniens souffrent tous deux du «Bunburisme».
Le néologisme est d’Algernon qui s’est inventé un ami souffreteux, un certain Bunbury, dont les maladies lui offrent opportunément l’occasion d’échapper aux obligations mondaines qu’il juge assommantes. Si Jack est amoureux de Gwendoline, la cousine d’Algernon, Algernon ne va pas tarder à tomber amoureux de Cecily, la pupille de Jack. Des situations rocambolesques se poursuivent alors en cascades.
Cette comédie d’Oscar Wilde est ici revisitée par les comédiens de La Luba qui questionnent avec humour la représentation sociale du mariage.


Avec: Pauline Bouchez, Morgane Chavot, Anne-Lise Frichet, Jacques Patron, Terry Pellet, Camille Perrot
Mise en scène collective, en hommage à M. Daniel Tréheux.
Création Lumières Yann Jadeau

Informations pratiques

Le 11 décembre à 20 h30 à Chateauvieux dans la salle des Fêtes

Le 12 décembre à 20 h30 à Sigoyer dans la salle des Fêtes

Tarifs 12 €. Gratuit pour les moins de 12 ans. Vente des billets sur place

Pour plus d'informations sur le collectif et les ateliers, lectures publiques et spectacles qu'il propose le site