Le musée de la Mine à Saint-Etienne

Tourisme en Ecrins



  • Classé dans Culture

Un bel hommage rendu aux mineurs

Puits Couriot, Parc-Musée de la Mine de Saint-Etienne

La ville de Saint-Etienne a initié un beau travail de mémoire, en transformant l'un des derniers puits d'extraction de charbon en Musée. Classé Monument historique et Musée de France, le Puits Couriot est un exceptionnel ensemble patrimonial et muséographique à deux pas du centre ville de Saint-Etienne. Avec ses deux crassiers et son chevalement édifié en 1914, il est le dernier grand témoin de l'aventure minière du bassin stéphanois, et abrite depuis 1991 le Musée de la mine de Saint-Etienne.

C'est en 1973 que le Puits Couriot, du nom de l'ingénieur en charge du site, ferme définitivement. Ce puits qui employait plus de 1000 mineurs pour l'extraction de plus de 900 000 tonnes en 1937, est l'installation minière la plus importante du bassin, sur trois niveaux sous terre allant jusqu'à 725 m de profondeur.

Edifié en 1907, à la place des premières installations datant de 1850, L'ingénieur Couriot structure le Puits en trois niveaux, la partie basse pour l'embranchement ferroviaire, que surplombent les installations de lavage et les ateliers puis 10 mètres plus haut les installations pour récupérer le charbon extrait du Puits, la centrale électrique et les bâtiments destinés aux mineurs, le lavabo (salle de douches), la salle des pendus (vestiaire), la lampisterie (salle où sont rechargées les lampes des mineurs), le bureau de paie et de contrôle. Puis autour du Puits sont disposés de nombreux bâtiments qui n'existent plus, usine de produits chimiques, acierie, centrale électrique. Tous ces bâtiments ont été détruits et remplacés par un parc de promenade et de jeux pour les familles avec la vue sur les crassiers revégétalisés.

Engagée dès les années 50, la fermeture progressive de l'extraction du charbon entraîne l'arrêt du dernier Puits du bassin en 1983, mais c'est le Puits Couriot qui est choisi pour devenir le musée et le témoin de ces longues années de labeurs sous terre, pour retracer la vie de ces familles qui vécurent des entrailles de la terre.

Le Musée

Le musée permet en surface de découvrir de nombreux bâtiments bien conservés, salle d'entretiens des locomotives, salle des compresseurs, le lavabo, la lampisterie, la salle des pendus et à la Sainte-Barbe (Sainte patronne des mineurs .. et des pompiers), le 6 décembre prochain, trois nouvelles salles   .. 

Mais la partie la plus ludique est belle et bien la visite de la galerie, qui s'effectue avec un guide, port du casque obligatoire  !. Il s'agit d'une galerie reconstituée, on y accède par un ascenseur qui reproduit la descente des mineurs dans la mine et l'on y trouve les différentes époques d'exploitation et mode de travail. 
Ce musée respire la vérité et l'authenticité et nous retranscrit parfaitement les ambiances de l'époque, il est un témoin important de la condition de vie des mineurs et de leur dur labeur, les peurs du coup de grisou, les maladies, les 3/8.... Une idée originale de balade à travers le temps à faire en famille.

Exposition temporaire
1840-1914, Poèmes et Chansons de la mine. Entrée libre.
Infos pratiques
Puits Couriot / Parc - Musée de la Mine de Saint-Étienne
 - 3, bd Franchet d'Esperey
 42000 Saint-Étienne
Accueil et réservation
. Contact :  04 77 43 83 23 - 
museemine@saint-etienne.fr
Ouverture
De 9h à 12h45 et de 14h à 18h d'octobre à juin
De 9h30 à 12h45 et de 14h à 18h30 de juillet à septembre
Tarifs pour le public individuel
Visite guidée : 6,20€ / 4,60€
Parcours guidé des bâtiments de surface : 5€ / 3,75€
Parcours en surface libre : gratuit
Exposition guidée :5€ / 3,75€
Exposition libre :gratuit
Soirées de Couriot : / 4,50€
www.musee.saint-etienne.fr